Les Activités 2017 - 2018


Maison des arts - Assérac
"Littérature et poésie autour d'un verre"
Jacques Balièra
Présente ses récits et nouvelles

Vendredi 19 janvier 
Lecture, musique et discussion



Lire Jacques Balièra, c'est partir. Petit voyage, grande distance, aux confins du monde, au coin de la rue, très loin dans l'imagination ou au bord de son âme. Le thème de la pérégrination traverse son travail : on y voyage beaucoup à pied, à vélo, à pattes, en voiture, en stop. Sous la plume de Jacques Balièra, dans la petite vie courante, lors de minuscules événements, pour une rencontre inopinée, un fait subreptice, l'extraordinaire apparaît, le transcendant surgit, fait place à quelque chose qui dépasse de loin l'entendement.

Henri-René Dardant a donné avec l'engagement qu'on lui connaît deux lectures : "Blanche" et "Une facétie du Père-Noël". Les improvisions de Thomas Grison aux percusssions ont dialogué parfaitement avec les ambiances contrastées de deux nouvelles. Jacques Balièra a ensuite répondu aux questions du public dans des échanges d'une grande spontanéité. Très belle soirée.





Cinquième rencontre à Faugaret
samedi 13 janvier 2018
Prévert hors des sentiers battus
Conférence de Alain Lebeau



Le poète Alain Lebeau souhaitait présenter un auteur qui semble familier…  mais, le connaît-on si bien ? Jacques Prévert ! 

« Je veux présenter un Prévert au-delà des clichés. Prévert, sa « patte » si originale au long des thématiques suivantes : le cinéma, la peinture et la musique, le poète engagé, l'amour, le poète d'aujourd'hui.
Je souhaite montrer comment il parvient à cette incroyable « simplicité », si séduisante et profonde à la fois »

Devant une belle assistance avec sensibilité et passion il a tenu sa gageure en l'invitant à visiter une oeuvre aux si nombreuses facettes.


Quatrième rencontre à Faugaret
samedi 16 décembre 2017
Duo piano saxophone
Sandy Bonneau et Olivier Besson
De la musique russe au jazz




Le piano… avec le saxophone,
l’instrument des Folles Années (1920-1930)

Car le saxophone est l’Instrument à la mode de cette période comme l’a été la guitare électrique dans les années 60…
Il est tout jeune dans les années 20, et pourtant, il séduit le monde musical : le jazz lui donne ses lettres de noblesse et son rayonnement. Depuis l’arrivée des soldats américains, il dépasse les frontières de l’hexagone…
Son attrait traverse non seulement les sphères de la musique populaire mais également, un public plus averti, amateur de concert.Les « classiques » (Ravel, Chostakovitch, Prokofiev) s’intéressent de très près à cet instrument qui incarne la nouveauté et un mode de jeu inédit.

Par un singulier hasard, cette aventure musicale commence en 1921 à Saint Brévin les Pins... où Serge Prokofiev qui a fui la révolution russe passe une partie de l'année et rencontre le poète Constantin Balmont. Il écrira cinq mélodies sur ses poèmes. Le voyage musical commence... après la Russie, où Prokofiev retournera et sera sous la surveillance étroite du régime bolchévik (Les Granits), on continue vers l'ouest... On passera aussi par l'Allemagne (K. Weill). En France, on aime faire la fête avec ce pot-pourri de ces chansons et valses d'antan (Au bonheur des dames de C. Matitia). Et, depuis 1917, et la libération de la France avec l'arrivée des Yankees, les USA sont à la mode,  le jazz est arrivé avec eux (Serene Valse de Rudy Widoeft)...

Au service de cette découverte deux interprètes passionnés, possédant une technique accomplie et une joie complice de jouer cette musique souvent peu connue mais enthousiasmante. C'est peu dire que le public en a été conquis.




Troisième rencontre à Faugaret
samedi 25 novembre 2017
Poésie et musiques d'Iran
Sharam et Mitchka Safavi



Sharam Safavi professeur de musique au conservatoire de Rezé est bien connu dans la Presqu'île puisque on a pu l'entendre à Assérac au sein du groupe Infliences de Nantes. Cette année, avec Mitchka sa fille, ils nous ont proposé un panorama de la littérature poétique et de la musique d'Iran du Xe siècle jusqu'à notre époque.
Sharam Safavi aux instruments traditionnels – Daf, Sétâr, Târ – a dit et chanté en langue originale des poèmes de Khayam, Rûmî, Hafez, Nima Yushidj....
Mitchka Safavi a assuré les traductions et situé les différents auteurs des plus classiques aux contemporains dans l'histoire de la culture iranienne et universelle. Ses interventions au piano et son chant ont aussi ravi le public.
La poésie est monde...


Maison des arts - Assérac
"Littérature et poésie autour d'un verre"

Odile Séveno et Esther-Mirjam Griffioen
 Vendredi 10 novembre 2017
Poésie et harpe
"PARCHEMINS de TERRE"

Ce qu'on appelle pour le moment la nouvelle petite "Maison des arts" accueillait pour son ouverture au coeur du bourg d'Assérac un accord parfait de poésie et de harpe. Plus de trente auditeurs ont pu apprécier les poèmes d'Odile Séveno dits par l'auteure avec une très fine sobriété. Poèmes dédiés à tous ceux qui dans le monde aujourd'hui marchent pour leur plaisir ou parce que leur vie en dépend... Esther-Mirjam Griffioen à la harpe et à la cithare répondait élégamment à la poésie des mots.
De nombreux échanges se sont organisés autour d'un verre amical en toute simplicité.




Theâtre Athénor à Saint-Nazaire
jeudi 19 octobre 2017
Psychanalyse, art et création
Tineke Gauchet-Engelen
Gilles Herlédan

avec la participation d'Olivier de Sagazan
et les improvisations musicales de Fabrice Arnaud-Crénom et Christophe Havard




Les Lumières avaient promis l'émancipation de l'Homme par le triomphe de la Raison – identifiée à la science – contre les illusions de la Croyance. Le surgissement de l'inconscient porté par la psychanalyse au cœur de la civilisation a bouleversé cette opposition simple.

Croire et savoir ne répondent pas de l'épreuve du Réel, dont une des manifestations les plus sensibles à l'homme de ce temps est l'angoisse que la consommation des biens ou les identifications de masse ne soulagent guère. Le malaise dans la civilisation en témoigne sans trêve.
Si la cure analytique permet d'entendre l'inouï, la création artistique ouvre à l'inédit.

Pendant de longues années, l'approche psychanalytique de la création artistique n'a pas dépassé une sorte de psychobiographie de l'artiste sans grand intérêt.

Aujourd'hui, depuis les ouvertures proposées par Lacan, nous avons les moyens d’aborder la création artistique comme mode singulier de la rencontre du Réel.  Cet « impossible » met également au travail les psychanalystes dans une cure.

Aussi, cette soirée a permis de mettre en regard la démarche psychanalytique (l'exposé de T. Gauchet- Engelen et celui de G. Herlédan) et créative (la présentation vidéo d'un extrait d'une performance de O. de Sagazan et sa réflexion sur son parti pris artisitique, les improvisations musicales) afin de mieux appréhender les points correspondants et différents dans la démarche puis de pointer quelle position subjective de base peut leur être commune.




Deuxième rencontre à Faugaret
samedi 14 octobre 2017
Jean Mingam
Peintre et sculpteur 1927 - 1987

Conférence et film "Ma bro"
par Hubert de L'Estourbeillon



Hubert de l'Estourbeillon a connu Jean Mingam à Nantes. Dans sa conférence, il nous dresse le portrait attachant de l'artiste qui accueillait généreusement chez lui un public d'amateurs pour parler de son art au cours de libres conversations.
Outre ces souvenirs, la conférence a permis de mettre le travail de Jean Mingam en perspecgtive avec les courant artistiques des années 1950 - 1970.
Cinéaste documentaliste,
Hubert de l'Estourbeillon a eu l'opportunité de réaliser un film "Ma Bro" (mon pays) de 30' en accompagnant Jean Mingam, notamment lors de la réalisation d'un buste d'un habitant de son village.
Le président de l'Association des Amis de Jean Mingam a fait part de l'exposition qui va être consacrée à l'artiste à Saint-Herblain au centre culturel breton. Par ailleurs, il a indiqué que l'association cherche oeuvres et documents relatifs à Jean Mingam afin de dresser l'inventaire (et de numériser) de ce qui est actuellement dispersé chez de nombreux particuliers.



Première rencontre à Faugaret
samedi 30 septembre 2017
Récital Michel Arbatz



Michel Arbatz, accompagné par Olivier-Roman Garcia, a offert dans le chaleureux cadre de Faugaret pour l'ouverture de la nouvelle saison des Sources et des Livres un grand moment de poésie et de musique.
Cadou, Villon, Brassens, Desnos mais aussi Lorca et... Arbatz. Près de deux heures d'accord parfait et enchanteur entre textes, voix et musique.

pour en savoir plus sur Michel Arbatz




Les activités de l'année
2009 - 2010
Cliquer ici

Les activités
de septembre 2010 à juin 2011

Cliquer ici

Les activités
de septembre 2011 à juin 2012

Cliquer ici

Les activités
de septembre 2012 à juin 2013
Cliquer ici
Les activités
de septembre 2013 à juin 2014
Cliquer ici
Les activités
de septembre 2014 à juin 2015
Cliquer ici
Les activités
de septembre 2015 à juin 2016
Cliquer ici
Les activités
de septembre 2016 à juin 2017
Cliquer ici


Accueil
L'Association
Les activités
Le calendrier
Publié chez
Des Sources et des Livres
Plumées d'auteurs